Madeleine Iza Suarez

Je m’appelle Madeleine, en hommage au personnage de Bel-Ami. Comme elle, je chéris mon indépendance, et mets ma plume au service d’autres hommes, tout en veillant à garder la main. Je n’écris pas : je décris ma réalité. Paris demeure mon principal terrain de jeu, même si les escales sont toujours une occasion de s’abandonner.

   
Chargement en cours...