Kâma

Kâma a dépassé depuis peu le quart de siècle et s'intoxique quotidiennement à la pollution parisienne. Fidèle adoratrice du chocolat (au lait, évidemment), elle voue un culte très sérieux au Coteau du Layon. Grande lectrice de textes érotiques, elle défend l'idée d'une littérature écrite par les femmes et pour les femmes - loin des clichés poussiéreux et des fantasmes parfois dégradants - et toujours avec une touche sexy, moderne et audacieuse.

   
Chargement en cours...