Jf Boudoul

On était gosses. Les lumières étaient fermées. On était dans nos lits superposés, moi et mon frère. Mon père montait l'escalier qui menait à notre chambre. Ça commençait toujours par "Il était une fois". Ça parlait du lieutenant "Mac O'Hara", de "Boula" et des "missiers Sahib". Il y avait des lions, des piranhas, des coyotes et des crocodiles. Le lac titicaca, l'Afrique, l'Egypte, les brumes d'Ecosse, la reine d'Angleterre. Une voix grave, puissante et douce à la fois, nous tenait en haleine dans nos couvertures, nous faisait battre le cœur et par moment sursauter. Nous étions censés nous endormir ...Est-ce mon père qui m’a donné le goût de raconter, à mon tour, des histoires ? Il y est sûrement un peu pour quelque chose.  Les miennes sont parfois un peu plus … censurables mais vous pouvez également les savourer sous la couverture !

   
Chargement en cours...