fêteur de trouble

J’approche des 50 ans et vis en Isère. Pour mes écrits publiés, j’ai fait le choix d’un pseudonyme, vis-à-vis de mon métier. Je préfère éviter qu’on puisse faire des liens entre sphère professionnelle et personnelle, au vu des thèmes abordés.

Comme beaucoup probablement, l’envie d’écrire était présente depuis longtemps déjà. Mais elle ne s’est concrétisée que récemment, en début d’année 2014, au point de devenir maintenant une réelle passion.
D’abord, on griffonne quelques textes pour soi, parfois aussi pour l’autre. Puis vient la volonté de les proposer à un auditoire plus large, en espérant susciter l’intérêt du lecteur.

Chargement en cours...