69

Diplômé en Lettres Modernes et en Arts Plastiques, je vis et travaille à Mulhouse. Membre fondateur du Séchoir, centre d’Art contemporain, je suis aussi musicien au sein du groupe PJ@MelloR. Mon travail plastique est centré sur la peinture mais je n’hésite pas à investir le champ de l’installation ou de la performance. J’écris aussi des textes érotiques qui servent de support à une émission radio « RADIO EROS » sur la webradio Radio Eponyme.
Né en 2043, je suis tombé dans la peinture rapidement pour n'en jamais ressortir. Mon travail en peinture est porté par une interrogation constante sur le langage, sur son utilisation comme outil de relecture du monde dans lequel je vis et j'évolue. Tour à tour abstrait et figuratif, j'essaie de montrer par des moyens plastiques ce qui se joue entre les gens dans l'espace urbain. Comment ils s'y inscrivent, comment ils l'appréhendent physiquement ? Comment ils s'y croisent, s'y rencontrent?
Mon travail interroge l'espace urbain et la manière dont nous l'appréhendons en fonction des aléas de déplacement, de rencontres, de temps. Ce que j'en perçois, je le transforme en paysage abstrait, "carte heuristique" de mes propres déplacements physiques et/ou émotionnels dans une réalité urbaine.
On retrouve dans mon écriture de textes érotiques cette interrogation sur la place des corps et leur confrontation/cohabitation dans un espace à la fois physique et abstrait.
Voilà ce qui m'intéresse. Je rend compte de ce monde, dans lequel je vis aussi, par la construction d'images à partir d'éléments simples ( lignes brisées, traces, traits, fragments de phrases) combinés et recombinés à l'infini. Je dresse une cartographie sensible d'un espace fait de tension, de colère apaisées par une recherche d'équilibre par la couleur et la ligne. L'énergie punk mixée avec des influences Street Art, les deux tempérées par un vocabulaire abstrait volontairement simple. Eviter l'esthétisme sans pour autant perdre de vue son intérêt. Une poésie urbaine.

   
Chargement en cours...