Le candauliste

Intensité érotique : Hot
Standard

« Tout a probablement commencé lorsqu'elle s'est mise à parler lors de nos étreintes. Pas seulement à parler, mais à raconter ce qu'elle imaginait,...

Lire un extrait

Extrait

Je n'ai pas appris le conte de La Fontaine, je n'ai pas ânonné Hérodote dans ma jeunesse. J'ignorais jusqu'au nom de Candaule, ce roi fou d'avoir permis à Gygès de voir sa femme nue, d'avoir attisé la flamme dans le corps de ce serviteur, au point d'en périr sur un ordre vengeur. Du nom de ce triste sire a été forgé le substantif candaulisme, cette perversion qui me pousse à jouir du regard que je porte sur ma compagne lorsqu'elle fait l'amour avec autrui. Je n'ai pas toujours été ainsi. Autant que je m'en souvienne, je n'avais jamais pensé jusqu'alors prêter mes petites amies. Je dis bien prêter. Le terme en ferait sourciller plus d'une. Prêter ? Pour qui se prend-il, ce machiste ? Je ne fais pourtant que mettre en mot l'esprit de possession qui anime chacun de nous ou presque, cette idée d'exclusivité qui gangrène la relation dans un tête-à-tête, dans un corps-à-corps où chacun cherche à maintenir sur l'autre son emprise. Le couple est l'entité de la possession : je te prends pour mari, épouse, compagne de vie... Je concevais donc mes petites amies successives comme mon dû, elles devaient m'être fidèles, jusqu'au prochain, et moi de même, jusqu'à la prochaine. Ces dernières années, le rythme s'est accéléré dans une frénésie de passades, de coups d'un soir, d'idylles à peine esquissées qu'elles perdaient, déjà, toute saveur. Une femme par semaine, une brune un soir parce que son décolleté m'invitait à y plonger les mains, une rousse un autre parce que sa voix haut perchée...

Description complète
1,99 €

« Tout a probablement commencé lorsqu'elle s'est mise à parler lors de nos étreintes. Pas seulement à parler, mais à raconter ce qu'elle imaginait, s'enhardissant chaque jour davantage :
— Tu m'imagines, nue sous mes vêtements, alors que nous nous promenons sur la jetée ? Une bourrasque soulèverait insidieusement ma robe, dévoilant un instant ma nudité à cet homme accoudé au parapet. »

La narration des fantasmes d'Élodie l'excite à un point tel qu'il imagine des scénarios où, peu à peu, elle se laisserait regarder et toucher par autrui, où elle prendrait l'initiative d'ébats qu'il contemplerait. La crudité de la réalité remplace un jour la fiction...

Collection e-ros & ceteri, où l'érotisme prend des chemins de traverse. Saveur des mots crus et sexualité plurielle...
Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d’érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d’aujourd’hui, à parcourir avec délectation de vos smartphones, tablettes.

Nouvelle numérique, couverture en couleurs illustrée par Jérémy Kartner.

ISBN 978-28-668-8594-6
EAN 9782866885946
Auteur Jean-philippe Ubernois
Editeur Editions Dominique Leroy
Date de parution 30 mars 2017
Intensité 4
Temps de lecture estimé (minutes) 18
Format Nouvelle
Episode N/A
Intensité érotique Hot

Seuls les utilisateurs connectés peuvent laisser des avis ou des commentaires. Merci de vous connecter ou de créer un compte

Utilisez un espace pour séparer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.

 EXPEDITION SOUS 24H

 PAIEMENT SÉCURISÉ

 ASSISTANCE 5J/7

 COLIS DISCRET

Chargement en cours...